Mardi 12 décembre 2017
Les origines du jumelage avec Shipdham

Dès 1983, une délégation noyantaise (formée de Daniel Dupuis, Jacky Chevreul, Bernard Hamard et Monique Lijour) se rend à Shipdham à l'invitation de Jim Taylor, Directeur de l'école Thomas Bullock. Après un échange scolaire entre les élèves de cette école et ceux du Groupe Scolaire « René Brossard », le jumelage est officialisé en 1985.

La fête du jumelage à Noyant, inoubliable ... (2007) La fête du jumelage à Noyant, inoubliable ... (2007)

la visite de Londres en mai 2006 la visite de Londres en mai 2006

Un cadeau pour nos amis de Shipdham Un cadeau pour nos amis de Shipdham



Citons quelques témoignages de nos amis anglais.

Tout d'abord Jim Taylor, le Président fondateur :

Comment les choses ont commencé :

« Des centaines d'enfants (grâce au soutien du Trust Thomas Bullock et de l'Association de Parents d'Elèves) ont bénéficié du jumelage, avec la participation de nombreux parents et membres du personnel de l'école. Un grand nombre de familles se sont liées d'amitié, et beaucoup de jeunes continuent de correspondre entre eux. Je suis ravi du résultat de cette entreprise. Le jumelage de Shipdham, qui sera, certes, soumis à l'épreuve du temps, me tiendra toujours à coeur par son esprit d'équipe, son enthousiasme et le sentiment d'aventure qu'il a éveillé en nous tous."

Et puis John Doel, l'actuel Président :

Cérémonie du jumelage à Noyant-La-Gravoyère juin 1985 :

« Quand le car arriva à Noyant-La-Gravoyère pour la première fois et se gara sur le parking en face de la salle des fêtes, toutes les craintes se dissipèrent. Une mer de visages avenants et souriants, appartenant aux familles qui nous accueillaient, nous assurait déjà qu'un séjour heureux nous attendait. Les drapeaux britanniques et français dressés sur la façade de la salle des fêtes se retrouvaient à l'intérieur, en miniature, parmi les verres et amuse-gueules de bienvenue. Les discours et la distribution des visiteurs entre leurs familles respectives marquèrent ensuite le début de trois jours de célébrations et de festivités, dont ma mémoire ne s'est jamais assez bien remise ».

Que dire de plus......

 
Comuneo / eZPublish © Inovagora | Plan du site | Mentions légales | Crédits |
Menu haut Contenu Accessibilité Accueil Plan du site Rechercher sur le site Contact Mentions légales