Mercredi 24 octobre 2018
Le CSN, le premier club du hand noyantais

En 1971, le Club Sportif Noyantais est né. A ses débuts les entraînements se faisaient à Segré car il n'y avait pas d'infrastructure dans notre commune. C'est en 1972, avec la réalisation d'un terrain multisports au centre du vélodrome que le club commence réellement les compétitions sportives.

En ce temps là, les joueurs de Noyant et des communes environnantes pouvaient, par cycle, découvrir trois sports. Le volley animé par Annie Faucheux, le basket par Jean Marie Coulon, et bien sûr le Hand par Alain Campe et Bernard Godet.
Très vite, c'est le Hand-Ball qui s'est imposé, et c'est en 1973 que l'histoire du CSN a commencé à s'écrire. A l'époque l'effectif était de 200 membres.

Partout dans le département le CSN était surnommé, le "Club Sans Néon". C'est en 1975 que le vélodrome fut éclairé.

Les premiers temps du hand au vélodrome Les premiers temps du hand au vélodrome Les sportifs de l'époque étaient certainement moins exigeants qu'aujourd'hui. Ils jouaient par tous les temps, pluie, vent, froid et même quelquefois neige. Mais l'important était de jouer ensemble.

Les filles de l'équipe 1 atteignirent pour la première fois le championnat régional en 1976, entraînées et managées par JM Coulon. Notons aussi les 8 èmes de finale de la coupe de France des cadets d'Yvon Lesourd.

C'est en 1976 que Claude Justal cède sa place à Marie-Lou Pinon.

C'est sous son ère et avec la volonté de la toute nouvelle municipalité qu'en 1979 la salle Léo Lagrange est construite. Elle permettra, nous en sommes sûrs aujourd'hui, d'atteindre le très haut niveau.

 
Comuneo / eZPublish © Inovagora | Plan du site | Mentions légales | Crédits |
Menu haut Contenu Accessibilité Accueil Plan du site Rechercher sur le site Contact Mentions légales