Lundi 20 novembre 2017
La cité "Jardin"

C'est 1920 que les ardoisières décident de faire construire 135 logements ardoisiers entre le bourg et le lieu-dit « la Promenade ». La cité "Jardin" était née.

Une rue de la cité Jardin en 1938 Une rue de la cité Jardin en 1938 Construits avec l'aide d'une société nantaise, les logements étaient regroupés par quatre ou par deux. Il y avait également trois logements individuels dont le n° 45 rue des jardins qui a fait fonction de bureau de poste.
De styles différents, tous ces logements étaient modernes pour leur époque de construction. Il y avait l'eau courante, l'électricité, le « tout à l'égout ». On trouvait également, pour chaque logement, un jardin, une buanderie, un clapier ainsi qu'une toilette équipée d'une fosse septique. C'était un luxe pour l'époque même s'il fallait sortir dans le jardin.
Le bureau de poste, cité Jardin Le bureau de poste, cité Jardin La cité jardin était complétement autonome puisqu'il y avait un château d'eau, ouvert à certaines heures, un transformateur électrique et un économat.

 
Comuneo / eZPublish © Inovagora | Plan du site | Mentions légales | Crédits |
Menu haut Contenu Accessibilité Accueil Plan du site Rechercher sur le site Contact Mentions légales