Vous êtes dans : Découvrir Noyant |  Un peu d'histoire |  Noyant, riches de ses quartiers | 
Noyant, riches de ses quartiers
Cités minières et ardoisière du Bois 1, de Misengrain, des "jardins", le village de la Gatelière, le bourg, la Crête des Landes ... Ces lieux ont chacun leur histoire et leur singularité.
Le village de la Gatelière

Dans ce village, on retrouve quelques maisons anciennes pouvant dater au moins du XV ème siècle.

La Crête des Landes

Une partie relativement récente de la commune de Noyant-La-Gravoyère.

La cité du Bois 1

Ce village date du début du XX ème siècle. Il a été construit pour loger les ouvriers qui travaillaient aux mines de fer.

Le bourg

Le bourg situé sur le versant sud du synclinal en direction de Bourg d'Iré est à l'origine de l'agglomération actuelle.

Les cités ardoisières de Misengrain

En 1624, on parle du village de « Muisangré ». Puis en 1640, il est question d'une métairie appelée "La Touche de Misengrain". Vingt et une maisons, de modèle identique, chacune avec un jardinet attenant, sont réunies en cités rectangulaires. Elles servaient de logement à autant de ménages d'ouvriers. Le reste des logements ardoisiers était répandu dans les villages aux alentours.

La cité "Jardin"

C'est 1920 que les ardoisières décident de faire construire 135 logements ardoisiers entre le bourg et le lieu-dit « la Promenade ». La cité "Jardin" était née.

Imprimer Haut de page Fermer